Plus de calme pour les riverains

chantiers/projets
// 12 septembre 2017
Les CFL réalisent différents ouvrages de protection pour préserver les riverains du bruit produit par les voies ferrées.

Les riverains des voies ferrés savent combien les trains qui passent près de chez eux peuvent être bruyants. Pour réduire autant que possible le bruit produit par les passages de trains et la gêne qu’éprouvent notamment les riverains de leurs infrastructures, les CFL ont le choix entre différentes mesures. L’une d’entre elles, le mur antibruit type « Z », est même une innovation mise au point par l’entreprise.

Ancré dans une directive de l’Union européenne

Le « mur type Z » breveté, les murs bois-béton et les gabions comptent parmi les mesures de protection contre le bruit que les CFL mettent en œuvre le long de leurs lignes de chemin de fer. La directive de l’UE 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement prévoit des plans d’action à destination des communes pour que soient mises en place des mesures antibruit là où la circulation régulière des trains génère un niveau sonore élevé.

Bientôt dans trois communes

Érigé pour la première fois en 2012 à l’arrêt de Noertzange, le mur antibruit type Z breveté par les CFL est à la fois esthétique et efficace contre le bruit. Avec ses éléments de verre enchâssés en biais dans la paroi – d’où le nom « mur Z » – le mur conjugue transparence et protection acoustique. L’inclinaison des éléments de verre et le matériau absorbant le son qui est installé dans le cadre ont un effet antibruit. Ce genre de protection antibruit est esthétique et ajoute une touche de modernisme, notamment dans les agglomérations. Après cette première réalisation, un second mur antibruit du même type a été érigé à l’arrêt d’Oberkorn, et un troisième mur Z, plus long, doit être construit à Schifflange dans le cadre du réaménagement complet actuellement en cours de l’arrêt ferroviaire.

Les gabions acoustiques sont une autre possibilité pour abaisser le niveau de bruit dans les localités sans nuire à l’esthétique. De telles constructions orneront bientôt quelques endroits à Schifflange par exemple. D’autres gabions dans des exécutions diverses ont été installés dans la gare de Bascharage-Sanem et à Walferdange. En outre, des gabions seront également réalisés en différents endroits le long du nouveau tronçon de ligne Luxembourg-Sandweiler-Contern actuellement en construction.

Des murs d’isolation traditionnels en bois et béton seront construits à d’autres emplacements moins en vue, mais où règne néanmoins un fort trafic.

Categories
chantiers/projets