Se rendre aisément dans les nouveaux quartiers d‘affaires

chantiers/projets
// 28 juin 2017

Depuis le 10 décembre 2017, date du changement horaire, les déplacements de clients à destination des quartiers Howald, Ban de Gasperich et Cloche d’Or ont été nettement facilités. Après la mise en service de la première phase du projet en date du 10 décembre, les travaux sur l’ensemble du pôle d’échange seront poursuivis pour permettre la mise en service en 2021.

Tout comme le pôle d’échange intermodal Pfaffenthal-Kirchberg, le projet du futur pôle d’échange intermodal Howald fait partie des actions entreprises par le Ministère du Développement durable et des Infrastructures (MDDI) ayant comme objectif de mieux répartir les flux de circulation au Grand-Duché et à Luxembourg-Ville en particulier. Notamment, la construction de ce pôle d’échange avec sa gare périphérique permettra de désengorger le réseau ferré saturé depuis quelque temps, entre autres au niveau de la Gare de Luxembourg.

Grâce à sa situation à un endroit stratégique sur le réseau ferré, plus précisément sur le tronçon de ligne particulièrement fréquenté entre Bettembourg et Luxembourg, cette gare périphérique contribue fortement à l’objectif d’interconnecter le mode de déplacement par train avec d’autres formes de la mobilité, comme p.ex. les bus ou le tram. Située au cœur d’un centre de développement économique en plein essor, à savoir le Ban de Gasperich, la future gare périphérique jouera un rôle important en tant qu’élément-clef du pôle d’échange pour répondre à la forte évolution du nombre de voyageurs à destination des quartiers d’affaires au sud de la capitale. Cette situation avantageuse permettra des transbordements aisés et des déplacements plus rapides pour les clients.

Depuis le changement horaire 2017, la nouvelle gare périphérique est systématiquement desservie par les trains de différentes lignes CFL, entre autres par l’ensemble des trains de la ligne 60 (Luxembourg – Esch/Alzette – Pétange – Rodange). Les passagers de la ligne 90 (Luxembourg – Thionville – Nancy) profitent quant à eux, de 1-2 dessertes par heure du nouveau point nodal à proximité du « Ban de Gasperich ». 1 train par heure dessert la nouvelle gare à partir de ligne 10. Temporairement il en est de même pour la ligne 30 (Luxembourg – Wasserbillig – Trèves).

 

Categories
chantiers/projets