Travaux sur le tronçon Luxembourg – Bettembourg de la semaine dernière

chantiers/projets
// 20 février 2018
Vue direction Sud sur la construction du futur saut-de-mouton, ouvrage d’art permettant à la nouvelle ligne Luxembourg – Bettembourg de croiser, en hauteur, la ligne existante.

Du 10 au 18 février 2018, de nombreux clients des lignes 90 (sillon lorrain) et 60 (Luxembourg – Esch/Alzette – Rodange) ont été impactés par le barrage du tronçon Luxembourg – Bettembourg.

Mais quelle est en fait la nature des travaux qui ont été effectués durant ce barrage et quels en sont les finalités ?

En gros

A côté de travaux de modernisation au niveau des voies et des caténaires au long du tracé existant entre Bettembourg et Luxembourg, le barrage du 10 au 18 février 2018 a surtout permis d’effectuer des travaux préparatoires pour la mise en place d’un saut-de-mouton, ouvrage d’art par lequel le tracé de la nouvelle ligne entre Luxembourg et Bettembourg croisera, en hauteur, celui de la ligne existante. Dans ce contexte, des travaux de fondation et la confection de blindages au long du tracé existant ont eu lieu.

Pourquoi une nouvelle ligne entre Luxembourg et Bettembourg ?

Avec en moyenne plus de 10.000 frontaliers qui rejoignent le Grand-Duché en train chaque jour et le recours au train de nombreuses personnes résidant dans le Sud du Luxembourg, le tronçon Luxembourg – Bettembourg fait partie des tronçons les plus fréquentés du réseau ferré national sur lequel plus de 1.000 trains, voyageurs et fret, circulent chaque jour. Dans le but d’augmenter considérablement les capacités de cette artère vitale, une seconde ligne reliant Luxembourg et Bettembourg est actuellement en cours de construction.