Vidéo: Travaux Pfaffenthal-Kirchberg

chantiers/projets
// 21 novembre 2016
filmarrêtpaffenthalkirchberg

Grâce aux travaux concernant le nouvel arrêt Pfaffenthal-Kirchberg et le nouveau funiculaire sous le « Pont Rouge », les CFL se rangent parmi les auteurs qui écrivent un nouveau chapitre de la mobilité luxembourgeoise.

Pour achever ce projet gigantesque qui reliera à partir de décembre 2017 le bus, le tram et le train, les CFL ont déjà réalisé quelques vrais travaux d’Hercule depuis le début des travaux le 4 mai 2015.

Dans une première phase e.a. 85.000 m3 de terre, en grande partie du grès de Luxembourg, ont été transportés – ce qui correspond à peu près à la quantité nécessaire à remblayer 12 terrains de football de manière uniforme à hauteur d’un mètre de terre. En même temps 10.000 m3 de béton sont mis en place au total pendant les travaux – ce qui correspond grosso modo à la quantité de béton nécessaire à couvrir 1,5 terrain de football de manière uniforme d’un mètre de béton.
Curieusement, on ne s’apercevra que très peu de cette quantité non négligeable de béton. Pour respecter le paysage urbain, une grande partie du trajet du funiculaire se trouve sous la terre de sorte que uniquement 10.000 m2 de surface de béton seront visibles. Additionnellement, pour respecter la coulisse du Kirchberg, une grande partie du nouvel arrêt sera revêtue de grès de Luxembourg.

Afin de perturber le moins possible la circulation des trains en direction du nord, une grande partie des travaux a été effectuée en fonctionnement continu des trains. Pour assurer la sécurité tant des passagers que des travailleurs de nombreuses dispositions de sécurité ont été prises, entre autres par l’exploitation à voie unique seulement du tronçon concerné de la ligne du Nord (ligne 10). Afin de répondre à cette circonstance, l’intervalle travaux en été 2016 a été utilisé pour adapter le parcours de la voie à l’exploitation à voie unique. Au plus tard dès le 2 juillet 2017 on pourra de nouveau circuler à double voie sur ce tronçon.

Pour poser 1,2 km de rails au total ainsi que pour planifier et construire le futur funiculaire, on a fait appel à des experts suisses. Ceux-ci ont assisté entre autres lors de la pose des poulies motrices géantes d’un diamètre de 2,4 m. Grâce à la propulsion d’une puissance de 500 kW le funiculaire acheminera dès son achèvement en décembre 2017 jusqu’à 7.200 personnes par heure au total du Pfaffenthal au Kirchberg. Les passagers franchiront alors une dénivellation de 38,7 m sur un trajet de 200 m – ce qui correspond à une montée de 19,7%.

#workingforyou